Event

Titre de l'Event

Bientôt...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ♥

Rumeurs

.... ... ....
.... — .....
.... — ....

Aide?

Musique

©️linus pour Epicode
En bref



 
24/03/2018 : OUVERTURE DU FORUM !

ROAD, LAVI, TYKI ET KOMUI SONT TRÈS ATTENDUS !

 :: Une nouvelle naissance.. :: Dossiers d'inscriptions Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Little Princess ☆ || Félicia Sørenson

avatar
Avatar : Shiro (No Game No Life)
Photo d'identité :
DC : Kaede Asmodé
Innocence : Loki
Messages : 12
Date d'inscription : 06/08/2018
Age du personnage : 25
Emploi/loisirs : Apprentie Exorciste
Lun 6 Aoû - 22:07
Félicia SØRENSON
« Tout le monde il est gentil jusqu'à preuve du contraire »
AGE : 13 ans
ORIENTATION SEXUELLE : Ne se pose clairement pas la question
CAMP : Exorciste (encore en apprentissage)
INNOCENCE : Loki (description dans la suite)
MOTIVATION : Je veux aider ma famille et tous ceux que je peux en combattant les méchants !
ORIGINE : Norvège


Physique ...

CARNATION : Très pâle, comme si la jeune fille n'avait jamais vu le soleil.
TAILLE : 1 mètre et 47 centimètres (mais a l'habitude de dire 1m50 car elle sait très bien qu'elle est toute petite).
CORPULENCE : Toute fine
CHEVEUX : Félicia possède de longs cheveux blancs, très lisses.
YEUX : Dorés
SIGNE DISTINCTIF : Son innocence est une petite couronne qu'elle porte dans une couette sur le haut de sa tête.


I am ... I was ...

CARACTERE: Pour son jeune âge on peut dire que Félicia est très douée, qualifiée par certains instituts de formation comme un génie, une virtuose des chiffres et surtout du jeu.

Toutefois, ça lui est plus ou moins égal. En effet, elle est toujours très contente et enthousiaste lorsqu'il s'agit d'apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles coutumes. C'est d'ailleurs en partie son envie de découvrir de nouvelles choses qui l'a amenée à apprendre quatre langues en plus de sa langue maternelle, aussi Félicia comprend et parle : le français, l'anglais, l'allemand et le japonais.

Lorsqu'elle se concentre, Félicia est une jeune fille à l'esprit très logique et est assez cartésienne sur les bords. En effet, en général pour elle tout est ou tout blanc ou tout noir, elle a encore un peu de mal à trouver l'équilibre entre les deux. A trouver cet équilibre mais aussi à le comprendre.

Elle aime faire plaisir aux personnes qui l'entoure, peu importe qu'elle les connaissent depuis cinq minutes ou plusieurs années, elle est généreuse et rien que le fait de voir les autres heureux la rend elle-même heureuse.

Félicia est une enfant assez douce, ce qui pour cette guerre risque d'être assez compliqué, elle est également gentille et parfois un peu trop naïve, disons qu'elle fait un peu trop confiance, un peu trop vite. Pour elle, tout le monde est gentil et mérite sa confiance jusqu'à preuve du contraire. Ce qui n'est pas forcément une bonne chose pour une exorciste de croire tout et tout le monde.

Toujours polie, elle est très respectueuse envers les autres mais aussi envers les conventions sociales et légales. Faire quelque chose d'interdit lui sera très difficile voire même impossible.

Passions : les échecs et autres jeux de société
Aime : les bonbons, goûter les différents thés, les peluches mignonnes et découvrir de nouvelles choses
Déteste : les mensonges, étant honnête elle attend le même égard, donc elle déteste les mensonges. D'autant plus que même si c'est une enfant, elle comprend certaines choses aussi bien qu'une adulte !
Peur : Félicia a peur d'être un boulet pour ses coéquipiers et pour sa famille, de les décevoir.
Elle a également peur des personnes qui crient.
Dans la vie de tous les jours, elle a peur des araignées (petites, grosses, velues, fines, tout cela n'a pas d'importance, elle a peur voilà tout, elle se met à l'abri et fixe la vilaine bêbêtte jusqu'à ce qu'elle meurt ou qu'elle-même doivent partir).
Crainte profonde : Ne pas parvenir à supporter la douleur causée par son innocence dans les moments importants.
HISTOIRE: « Maman ! Maman ! Regarde ce que j’ai fait avec Félix ! », criais-je à ma maman avec une énergie folle et une bonne humeur à toute épreuve. Je me rapprochais de ma merveilleuse maman avant de lui montrer une lettre et un dessin. « Je l’ai fait pour papa, tu crois qu’il aimera ? », lui demandais-je en espérant qu’elle me dise oui, comme ça nous pourrions l’envoyer à mon père et à ma grande-sœur. En effet, notre famille était un petit peu éparpillée mais comme me disait toujours ma maman : même si nous sommes loin, l’amour lui ne disparaît pas ! « C’est parfait ma chérie, je suis certaine que ça lui fera très plaisir. Retourne avec ton frère, préparez l’envoi et ensuite on ira la faire partir, d’accord ? », un bisou plus tard et hop j’étais déjà repartie voir mon grand-frère. Il était toujours là pour moi, pour m’aider, pour jouer, discuter ou simplement me montrer qu’il était là. Disons que tous les deux on s’entendait vraiment bien.

J’aimais les histoires qu’il me racontait, même si parfois elles faisaient un peu peur, disons qu’il trouvait toujours un moyen pour les gentils gagnent au final afin que je puisse m’endormir. Je le soupçonnais de modifier les histoires au fur et à mesure en fonction de mes réactions, mais ce n’était pas grave. J’avais passer du temps avec lui, l’écouter, il était pour moi un meilleur ami, un grand-frère inquiet mais aussi un genre de papa quand celui-ci n’était pas avec nous. Il était l’homme de la maison et moi la petite dernière.

Ce n’est que lors de rares occasions que toutes la famille était réunies, des occasions tellement rares que je pouvais les compter sur les doigts d’une seule mains, mais au moins, elles avaient eu le mérite d’exister ! Moi j’aimais quand nous étions tous ensemble, et même si je ne m’approchais pas trop de ma grande-sœur, j’adorais juste savoir que nous étions tous là. C’est bête, sans doute mais moi ça me suffisait. Les repas étaient toujours animés et je finissais toujours par jouer des heures entières avec papa. C’est lui qui m’avait montré les échecs en premier et immédiatement j’avais adoré ce jeu. Il m’expliquait des tactiques, il me racontait des histoires sur les pièces, mais aussi il me disait que chacune d’entre elle avait une âme, une existence propre. Chaque pièce pouvait à la fois représenter une personne mais aussi un ensemble de gens.

Des fois, je ne comprenais pas bien ce qu’il essayait de me dire, mais j’aimais qu’il ne me parle pas comme à une enfant. Non, il me parlait presque comme à une adulte et c’était formidable.



* * *



« Ne t’en fais pas Fély… Je serais toujours là pour toi... », les mots de mon grand-frère m’atteignaient et pourtant je n’arrivais pas à comprendre. J’étais juste vide, je vivais la scène en tant que spectatrice et non plus en tant que personnage principal. Ma maman, ma si belle et gentille maman n’était plus là et maintenant c’était au tour de mon papa. Tour à tour ils n’étaient plus là et ça, j’avais du mal à l’accepter, tellement de mal que pendant un temps je n’étais plus que l’ombre de moi-même. Freyja était même rentrée pour Félix et moi.

La vie continuait, elle reprenait son cours, mais moi j’étais toute triste, tout le temps, les larmes me montant aux yeux si régulièrement que je ne savais plus ce que c’était de ne pas avoir la vue brouillée par l’eau.

Cette période fut la plus compliquée de toute, je m’étais un peu enfermée dans les livres, j’essayais encore un temps de jouer aux échecs mais c’était trop douloureux alors j’arrêtais.
Je savais que Félix faisait de son mieux et qu’ils se disputaient parfois avec Freyja, dans ces moments là, je préférais partir, partir loin.
Un jour, je me sentais tellement mal, tellement déconnectée de la vie et des autres, que je voulais partir, le plus vite possible, le plus loin possible et si alors mon papa et ma maman pouvaient venir me chercher, alors il n’y aurait plus de disputes, plus de problème. J’aimais profondément ma famille et tous les membres la composant mais ce jour là, je ne me sentais tellement plus à ma place qu’il fallait que je parte. C’est ce jour là que « le Cavalier » est apparut. Il était quasiment identique à la pièce du plateau de jeu d’échec, je l’aurais reconnu n’importe où car j’y avais passé tellement de temps que ça aurait été mission impossible de zapper la ressemblance.
Il était là, comme un appel à la liberté et même si ça ressemblait à un rêve plutôt qu’à la réalité vraie, je décidais de monter. « Emmène-moi... », lui avais-je dit avant qu’il ne parte loin, loiiinnn… J’étais restée accrochée à lui pendant longtemps, peut-être trop car au final il me ramena à la maison, où m’attendait Freyja et Félix morts d’inquiétude. C’est à partir de ce jour que je finis par revenir peu à peu à moi, à revenir celle que j’étais, du moins, dans la mesure du possible. Car même s’ils étaient partis, il me restait encore mon frère et ma sœur, c’était suffisant. C’est à ce moment là que tout changea, la famille étant le bien le plus précieux, je me rapprochais beaucoup de ma grande-sœur tout en conservant un lien très particulièrement fort avec mon grand-frère. Ma famille ! <3



* * *



« Félix !! Freyja !! Je suis compatible !! On m’a dit que j’allais pouvoir aider tout le monde !! », annonçais-je à ma famille, tandis que j’avais passé le test. Mon grand-frère en était déjà presque sûr, il me sourit et semblait content et très fier de moi, tandis que je regardais ma grand-sœur qui elle… N’était pas du tout dans le même état d’excitation que moi. Elle semblait bouillonner et une énième dispute éclata, elle refusait que je devienne exorciste et encore moins à mon âge. Elle trouvait toutes les excuses du monde pour que je ne puisse pas devenir exorciste et rien de ce que je pouvais dire ne la faisait changer d’avis. Aussi, après qu’elle soit partie totalement en colère, Félix me dit que je n’avais pas à m’en faire, qu’il allait lui parler. Une promesse de petit doigt plus tard et grâce à mon faire je pouvais entamer ma formation.

Je ne savais pas ce qu’ils s’étaient dit mais apparemment ça avait marché. Mon frère, mon sauveur ! Il était lui aussi compatible et de mon point de vue il était aussi trop fort ! Le meilleur ! M’enfin, c’est ainsi que débute ma folle aventure avec Loki. Si vous voulez en savoir plus... eh bien, il faudra que l'on se croise un jour. En tout cas, merci de m'avoir écoutée jusqu'au bout et à bientôt sur le champ de bataille !  



And in real life ?

PRENOM: Pauline
AGE: 24 ans et demi
AVATAR: Shiro (No Game No Life)
TU FAIS DU RPG DEPUIS LONGTEMPS ? Plusieurs années
COMMENT TU AS CONNU LE FORUM ? DC de Kaede Asmodé
UNE QUESTION, SUGGESTION ? Restez comme vous êtes surtout les z'amours !
Code: Validé par Allen

Fiche créée par Madouce pour Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Shiro (No Game No Life)
Photo d'identité :
DC : Kaede Asmodé
Innocence : Loki
Messages : 12
Date d'inscription : 06/08/2018
Age du personnage : 25
Emploi/loisirs : Apprentie Exorciste
Mer 8 Aoû - 18:33
Loki
« Chaque pièce représente une partie de toi »
AGE AUQUEL IL/ELLE DEVIENT EXORCISTE : 13 ans
ROLE DANS LA CONGREGATION : Apprentie Exorciste
TYPE D'INNOCENCE : Innocence de type équipement
TAUX DE SYNCHRONISATION : 73 %
NOMBRE D'EVOLUTION : 3 évolutions possibles
SIGNE DISTINCTIF : Couronne aux multiples joyaux


And...

APPARENCE PHYSIQUE + EVOLUTIONS: La forme physique de l'innocence de Félicia est la petite couronne serties de pierres de différentes couleurs, qu'elle porte toujours sur elle, dans ses cheveux.

Développement :
- Actuellement le maximum que peut faire apparaitre Félicia sur le plateau de jeu : une pièce de chaque famille (1 Pion, 1 Cavalier, 1 Roi et 1 Reine + 1 Tour)
- Développement maximum de son pouvoir par la suite : faire apparaitre l'ensemble des pièces de son camp, soit toutes les pièces noires, soit toutes les pièces blanches et l'augmentation de la surface du plateau de jeu.
POUVOIR:
Particularités concernant son innocence : Lorsque l'innocence de Félicia est activée, l'endroit où elle se trouve est immédiatement quadrillé comme si on se trouvait sur un plateau de jeu d'échecs ou de dames.

Certaines pièces du jeu d'échec apparaissent alors en fonction de l'état d'esprit et de la volonté de Félicia. Au jour d'aujourd'hui, elle ne parvient qu'à faire apparaître les pièces suivantes : la Reine, le Roi, une Tour (par moment), un Cavalier et un Pion.
Ces pièces sont une partie d'elle et en tant que tel, Félicia ressent de la douleur lorsque les pièces sont touchées ou encore sont complètement hors service.

Chaque pièce a sa particularité (forces comme faiblesses) mais également ses effets lors de la destruction des pièces de façon involontaire :


  • Le Roi est la pièce la plus lente mais il possède une bonne défense
  • La Reine possède une très grande force de frappe et une magie de gravité à une case autour d'elle, toutefois sa défense laisse parfois un peu à désirer
  • La Tour est une pièce assez particulière, en effet elle n'apparaît jamais lorsque Félicia le désire, elle apparaît seulement lorsqu'elle se retrouve en grand danger et qu'elle a très peur. La pièce arrive alors toute seule sur le terrain et enferme Félicia à l'intérieur d'elle-même. On peut ainsi voir Félicia enfermée dans une de ses pièces sans qu'elle puisse en sortir, (du moins tout de suite). C'est la seule pièce du jeu qui se trouve être transparente.
  • Le Cavalier est la pièce préférée de Félicia, c'est également la première pièce qu'elle a fait apparaître. Elle peut également lui monter dessus afin de réellement participer au combat ou tout simplement pour fuir à cheval. Il est la pièce la plus rapide du plateau, mais également l'une des plus faible.
  • Le Pion est un soldat basique mais assez utile, disons qu'il a un petit peu de tout, un peu d'attaque, un peu de défense. Il a juste une petite dose de tout mais n'est spécialisé en rien.


Lorsque les pièces sont détruites involontairement (c'est-à-dire que ce n'est pas la volonté de Félicia), alors elle ressent de la douleur. En fonction des pièces abattues, ce n'est pas le même effet qui se produit, ainsi :


  • Lorsque le Pion meurt, la douleur est vive mais supportable
  • Lorsque le Cavalier meurt, la douleur est très vive et Félicia ne peut plus bouger pendant vingt secondes
  • Lorsque la Reine meurt :
    - s'il ne restait plus que la Reine et le Roi, alors Félicia prend automatiquement la place de la Reine et se retrouve équipée de l'armure de la Reine et de sa très (trop) lourde épée. Autant vous dire que pour le moment Félicia n'est pas en mesure de remplacer la Reine du jeu.
    - s'il restait d'autres pièces en plus du Roi, alors Félicia voit tout son côté droit paralysé et subit des sortes de décharges électrique dans le bras valide en continue, jusqu'à la fin de la partie.
  • Lorsque le Roi meurt, c'est "l'end game", échec et mat. La fin de la partie pour Félicia, la douleur est si intense qu'elle en perd connaissance.


En règle général, les pièces bougent selon la volonté de la petite fille, mais il arrive parfois qu'elles bougent de leur propre volonté (ex : tour).

Autre ::
- Les pièces ne peuvent se déplacer que sur le terrain, si elles sont bloquées par un adversaire lors d'un combat ou véritable duel le seul moyen pour qu'elles disparaissent est de les éliminer.
- Précision : fuir avec le cavalier pour Félicia serait de tourner en rond sur la map ou d'aller tout au bout de celle-ci.
- Taille du plateau : 25 cases autour de Félicia mesurant 2 mètres de côté.
Soit 50 m autour d'elle, sachant qu'elle peut moduler le terrain en fonction des pas que Félicia fait.
Par exemple : elle avance d'une case = s'il n'y a pas de pièce au fond, le terrain avance aussi d'une case, mais si y a une pièce, elle est bloquée...


Fiche créée par Madouce pour Epicode, ne pas retirer le copyright
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Sennen Hakushaku - D Gray Man
Photo d'identité :
DC : PNJ
Innocence : /
Souvenir de Noah : 1er apôtre de Noé
Petite photo :
Messages : 265
Date d'inscription : 14/01/2018
Localisation : Dans l'arche
Emploi/loisirs : Détruire l'humanité
Humeur : Joyeuse
Voir le profil de l'utilisateur




Sennen Hakushaku
1er apôtre de Noé
Mer 8 Aoû - 18:42
D Gray Man, l'éveil de l'innocence
Bienvenue

▬ UNE NOUVELLE ÂME PERDUE
CONTEXTE | MISE EN SITUATION | INFORMATIONS.
Bonsoir jeune inconscient, bienvenue dans ce monde bien sombre. Je te remercie pour l'intérêt que tu nous portes, malheureusement tu as choisi le pire des camps. Enfin.. Tu arriveras peut-être à survivre.

Après avoir lu ta fiche, je suis ravi de te dire que tu es validé. Je suis content que tu viennes partager cette aventure avec nous, en espérant que tu te plaises ici.

ATTENTION MALGRÉ TA COULEUR, TU NE PEUX PAS ENCORE RP SANS AVOIR RÉALISÉ TOUT CELA


Fiche de liens : ICI

Demande de Rps : ICI

Bottin des avatars : ICI

Recensement des innocences : ICI

N'oublie pas d'ailleurs jeter un coup d'œil dans la catégorie évent, journal ou missions pour te tenir au courant des événements auxquels tu pourras participer.

Pour toute information du staff, absence, ou question, nous pourrons te répondre dans cette catégorie.

Je te souhaite une belle aventure parmi nous de la part de tout le staff. Essaie de ne pas te faire tuer.


bienvenue parmi nous !
FICHE PAR DITA | EPICODE

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man, l'éveil de l'innocence :: Une nouvelle naissance.. :: Dossiers d'inscriptions-
Sauter vers: