Event

Titre de l'Event

Bientôt...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ♥

Rumeurs

.... ... ....
.... — .....
.... — ....

Aide?

Musique

©️linus pour Epicode
En bref



 
24/03/2018 : OUVERTURE DU FORUM !

ROAD, LAVI, TYKI ET KOMUI SONT TRÈS ATTENDUS !

 :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Europe :: Angleterre :: Oxford :: L'Église du Lys Blanc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un petit rayon de soleil...ou pas [PV Reece]

Kaede Asmodé
Avatar : Gakupo Kamui
DC : Pas encore, mais en préparation prochaine
Innocence : /
Souvenir de Noah : /
Messages : 21
Date d'inscription : 25/07/2018
Age du personnage : 25
Voir le profil de l'utilisateur




Kaede Asmodé
Membre des crows
Ven 3 Aoû - 12:12
    J’étais de mauvaise humeur, vous-vous, un peu comme lorsqu’on se réveille le matin, que rien ne se passe comme prévu et que là, vous vous dites « ça va être une journée de merde, celle-là ». Voilà, c’était mon état d’esprit de la journée, je n’avais pas envie de travailler, pas envie de bouger, pas envie d’être le joyeux luron que j’avais l’habitude de paraitre. Non, aujourd’hui serait la journée de la haine, de la colère, de la déprime et de la moquerie. Comme ça, gratuitement, j’avais décidé que ce serait ma journée noire.

    Bref, du fait de ma charmante mauvaise humeur et de mon esprit de compagnie limité, je décidais de ne rien faire aujourd’hui et surtout de me planquer pour qu’on me fiche la paix, éviter tout contact avec la population lui serait autant bénéfique qu’à moi-même. Aussi je décidais de me planquer dans l’église de ce cher Reechy, le temps que tout cela se tasse et que je récupère ma lumineuse aura d’amour, de moqueries gentilles et de chiantatitude.

    Je me faufilais tranquillement dans l’église et me cloîtrais dans le confessionnal, à cette heure-ci il n’y avait personne et personne ne m’avait vu non plus, donc je devais normalement être tranquille. Un panneau sur la porte plus tard et hop j’étais parti pour terminer ma nuit et essayer de rétablir un semblant de joie de vivre. Aujourd’hui n’était vraiment pas un bon jour et je devais essayer de ne pas y penser. Sur le charmant panneau que j’avais posé sur la porte, j’avais écrit « en panne » pour éviter les mauvaises surprises et les visites impromptues.

    Je m’installais le plus confortablement possible et croyez-moi c’était une véritable galère, une plaie, c’était dur comme de la pierre, assez horrible, pas un poil de confort, aussi je râlais allégrement tout en essayant de m’installer tant bien que mal. Bordel de merde ! Ils ne pouvaient pas mettre des endroits à disposition confortables ? Je comprenais mieux pourquoi les gens étaient mal à l’aise de parler au prêtre, en vrai ils étaient surtout mal assis, ce qui les rend d’autant plus mal à l’aise pour parler de leurs petits problèmes de tromperies, trahison, mensonges et tutti quanti…

    « La prochaine fois, j’emmène mon oreiller et mon plaid ! », grommelais-je en fermant les yeux et en imaginant un bon lit douillet, et essayant de m’envoyer ailleurs. Puis je finis par compter dans ma tête jusqu’à parvenir à trouver le sommeil, malheureusement cela commençait à être bien agité au dehors…. Ça commençait légèrement à me courir sur le système, du coup, je me tâtais, sortir gueuler ou faire le mort et faire abstraction de la distraction… Je ne suis pas là, je ne suis pas là, pas aujourd’hui, pas maintenant…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Reece Schuyler
Avatar : Oswald Baskerville - Pandora Hearts
DC : Chrome Heaven
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Ven 3 Aoû - 22:41
C'est avec le soleil que chaque jour Reece se levait. Et aujourd'hui ne faisait pas exception à cette règle dûment suivit depuis tant d'années. Autour de lui il n'y avait que le silence, ou alors si on cherchait bien, le discret bruissement des autres religieux s'éveillant. Mais autrement pas un bruit. Juste une aube discrète. Revêtant son haut et son bas sombre avant de les recouvrir de sa tenue de prêtre, Reece quitta silencieusement sa chambre, vérifiant d'un bref regard que tout était en ordre avant de disparaître pour rejoindre le cœur de l'église. Les plus fervents croyants seraient là dans quelques heures, deux toute au plus. Se dirigeant sur le porche de l'église, Reece et un autre prêtre ouvrir les portes en grand, déversant un vent de fraîcheur au sein du lieu religieux encore à l'abri de l'accablante chaleur d'été qui ne tarderait pas avec l'avancé du soleil. Il y eut ainsi de longs silences parmi les religieux, ceci s'afférant dans le lieu sacré, nettoyant et entretenant le chœur et accomplissant leurs devoirs auprès de dieux.
Les étonnants yeux gris de Reece se posèrent sur l'allée encore vide de personnes, vérifiant que tout était en place avant d'assigner les différents religieux sous ses ordres. La matinée avançait bien, les forçant à fermer les grandes portes maintenant que le soleil était bien présent pour conserver la fraîcheur de l'église. Les fidèles allaient et venaient, certains restaient parfois la journée entière si ils le pouvaient. Les sœurs de l'église accueillaient les croyants, Reece et certains prêtres aussi. C'est lors de l'approche de dix heures qu'un de ses confrères l'écarta des fidèles pour lui murmurer quelques mots à l'oreille. Il jeta alors un regard en direction du confessionnal, indiquant à l'autre prêtre de prendre sa place auprès des fidèles avant de se diriger vers le lieu dénoncé. Une innocente feuille blanche était accrochée à la porte avec le court message 'en panne' écrit dessus, faisant hausser un élégant sourcil au chef d'église.

Dégageant son bras de son bref moment d'immobilisme, il le tendit vers la porte du confessionnal et l'ouvrit, découvrant un homme. En fait, vu le message, ce n'était pas vraiment étonnant d'y trouver quelqu'un. Ce qui était le plus étonnant était d'y trouver Kaede.
Kaede.
Si il y avait bien une chose retenir de cet homme, c'était ses cheveux violets. Ça, et ensuite on pouvait s'intéresser à son caractère. Mais comme il était aussi changeant que le temps, ce n'était pas utile d'essayer de parier dessus. Aussi, Reece se contenta de croiser son regard, son visage nu de toutes expressions alors qu'il contemplait le fils de son ex-supérieur.

- Kaede. - finit-il par vocaliser d'une voix basse pour ne pas être entendu du reste de l'église mais ainsi brisant la contemplation entre eux - Que fais tu dans... le confessionnal ? -

Le lieu était plutôt surprenant comme choix de cachette et Reece n'était pas naïf au point de penser que le crow n'avait pas le culot pour s'incruster dans l'aile privée de l'église pour avoir un peu de calme. Il jeta un regard sur l'église bourdonnante d'une activité moyenne, faisant signe à une Sœur de gérer le reste avec les autres un moment. Retournant son attention sur le crow, il lui fit signe de se lever, ignorant son expression inamicale.

- Viens avec moi. -

Et il s'éloigna vers les quartiers de ceux résidents à l'église, prenant la direction d'une des chambres restée vides exprès pour les cas où ils devraient hébergés des personnes dans le besoin.

_________________
Parle en #B7818E.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Asmodé
Avatar : Gakupo Kamui
DC : Pas encore, mais en préparation prochaine
Innocence : /
Souvenir de Noah : /
Messages : 21
Date d'inscription : 25/07/2018
Age du personnage : 25
Voir le profil de l'utilisateur




Kaede Asmodé
Membre des crows
Sam 4 Aoû - 9:27
    Pelotonné un peu n’importe comment de sorte d’enfin trouvé une posture confortable, je méditais là, tandis que j’attendais que Morphée vienne m’enlacer afin que je puisse enfin trouver le sommeil, mais non, pas de visite agréable, pas de marchand de sable, que du bruit, plein de bruits, trop de bruits. Oui c’était moi qui disais ça, mais il y a un temps pour tout, un temps pour faire la faite, faire carnage, s’amuser, parler, et un temps pour se reposer. Bordel c’était une église et j’avais l’impression de me retrouver au beau milieu du marché de la grande place ! Bon là, j’exagérais peut-être un peu, mais je n’étais pas loin de la vérité.

    Toujours en train de s’activer ses croyants ! Touctouctouc on nettoie touctouctouc on blablate… Et jamais un moment pour se reposer.

    Alors que j’avais toujours les yeux fermé, trop bien conscient de tout ce qui m’entourait, j’entendis la porte du confessionnal s’ouvrir, je pris la peine d’ouvrir à moitié un œil afin de voir sur qui ma colère allait retomber lorsque je vis le remplaçant du vieux ! J’avais toujours trouvé le vieux chiant mais celui-là...c’était pas mieux, niveau expression du visage on repassera, sérieux, on aurait dit un robot ! Même les akumas étaient plus expressif que lui ! Pourtant il émanait de lui une aura de confiance et de bienveillance. Mouais, il fallait bien ça pour remplacer mon père adoptif.

    C’est alors qu’il se décida à me parler, aussi je fis l’effort sur-humain de me redresser un peu, puis de le regarder tranquillement dans le yeux, sans aucune gêne. Cette église avait été comme ma seconde maison avant de devenir la première, mon seul et unique refuge. Alors je faisais comme chez moi, voilà tout. Je soupirais un peu, avant de lui répondre le ton légèrement sarcastique : « J’étais en train de Lui demander de m’apprendre à faire de la pâtisserie ! ». La mine renfrognée et un poil énervé, il me demanda de le suivre. Ouais aussi chiant que mon vieux je vous dit et imperturbable avec ça ! De quoi foutre en rogne n’importe qui !

    « A croire qu’il faut être chiant pour devenir le chef ici ! Je devrais peut-être postuler, j’ai toutes les qualités nécessaires si ce n’est que ça ! », grommelais-je avant de prendre mes affaires, tout en traînant les pieds, claquant un peu la porte du confessionnal, oui, comme un adolescent en pleine crise… Les sœurs me regardaient comme si j’avais tué un homme avant de venir ou peut-être sous leurs yeux je ne sais pas, certaines d’entre-elles, me regardaient plutôt les yeux brillants de dépit, c’était celles-là, les plus anciennes qui me connaissaient le mieux. M’enfin, je détournais mon attention au profit de Reechy le chef de l’église d’Oxford. « Oh Reechy ! Tu m’emmène où là ? Tu sais, vous devriez franchement refaire la déco et rajouter des coussins pour le confessionnal, qu’est-ce qu’on peut y être mal assis ! C’est fou ! Pas moyen de dormir dans cette maison ! Ah oui et aussi revoir les horaires d’ouverture… y a bien trop de bruit ! », lui dis-je alors en me plaignant ouvertement et sans aucune déférence à son égard. Après tout, très peu de personnes y avaient le droit et le respect...bah c’était pas trop mon truc, on s’était fâchés lui et moi il y a bien longtemps.

    Quand je vous dit que c’est une journée de merde ! Mais c’est vrai ! J’aimerai déjà être à demain, ça m’éviterai peut-être bien des tracas, des pensées ! Ces souvenirs tous pourris qui viennent toujours me faire chier à cette période et surtout aujourd’hui ! Bref. Journée de merde qui semblait, bien entendu, vouloir s’éterniser…

    « Des fois j’aimerai bien être comme toi Reechy, pas tout le temps, non ça serait trop barbant, mais dans les jours comme aujourd’hui j’aimerai bien être vide à l’intérieur, si vide que rien ne t’atteint ! », lui dis-je alors, ce n’était pas spécialement un compliment même si de mon point de vue, ce n’était pas non plus une insulte, bref, j’étais quasi certain que ça ne lui ferai rien, franchement vous avez vu cette bouille ? Ouais, no expression, il est mort à l’intérieur… Et puis, je n’étais pas connu non plus pour être des plus coopératif et poli, j’avais même légèrement tendance à tester un peu trop les limites de mes interlocuteurs. Tout le monde le savait, lui aussi devait le savoir…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Reece Schuyler
Avatar : Oswald Baskerville - Pandora Hearts
DC : Chrome Heaven
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Dim 5 Aoû - 14:35
Reece ne s'offusqua pas des paroles prononcées par le Crow, lui jetant un simple regard dépourvu de toutes traces d'animosité. L'humeur de son invité indésirable était plus qu'évidente, prendre la peine de réagir serait une perte de temps et surtout ne ferait qu'augmenter l'animosité déjà bien présente chez Kaede. Enfin, connaissant le personnage, ne pas répondre l'énerverait sûrement aussi. Il esquissa un bref sourire à l'égard des sœurs lorsque leur invité... manifesta son mécontentement.
[UC]

_________________
Parle en #B7818E.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man, l'éveil de l'innocence :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Europe :: Angleterre :: Oxford :: L'Église du Lys Blanc-
Sauter vers: