Event

Titre de l'Event

Bientôt...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ♥

Rumeurs

.... ... ....
.... — .....
.... — ....

Aide?

Musique

©️linus pour Epicode
En bref



 
24/03/2018 : OUVERTURE DU FORUM !

ROAD, LAVI, TYKI ET KOMUI SONT TRÈS ATTENDUS !

 :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Océanie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Take me to church, [pv Kaede]

avatar
Avatar : Chara - Criminale!
Photo d'identité :
DC : Reece Schuyler & Morgan Siren
Petite photo :
Messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2018
Age du personnage : 26
Voir le profil de l'utilisateur




Chrome Heaven
Allié du 14e
Lun 30 Juil - 22:36
[I'll worship like a dog at the shrine of your lies
I'll tell you my sins and you can sharpen your knife]

Welcome to Rotorua.

Chrome... crevait de chaud. Le soleil était haut dans le ciel et ne donnait de répit à personne, faisant ployer l'échine à quiconque s'exposait à ses rayons. Dissimulé dans la cohue humaine, il ne pouvait décemment pas changer de forme pour faire disparaître cette impression de fondre sur place. Un regard circulaire aux alentours et il soupira simplement. Il adorait tuer, c'était euphorisant et ça le faisait sentir vivant. Mais plus encore, ce qu'il adorait, c'était planifier ses massacres, conduire son plan d'étapes en étapes jusqu'au moment crucial. Les tueries de masse, sans aucun accomplissement derrière, ça ennuyait Chrome. Il préférait mille fois l'adrénaline d'un plan bien mené.
C'est tout ce qui l'empêchait de changer de forme pour se soulager de la chaleur et donc de tuer ces gens. Ils avaient tellement de chance d'être en sa présence. Il dégagea nonchalamment une mèche de cheveux de devant ses yeux, ignorant ouvertement les expression dégoûtées, choqués ou intriguées qu'affichaient ceux ayant une vue sur son œil droit. Depuis le temps qu'il y avait droit ! Toutefois la majorité des gens présents étaient d'origines maori et avait une vision des choses différente, et plus respectueuse que les occidentaux. Il était donc plutôt tranquille si on comparait aux regards qu'il recevait en Angleterre. En parlant de comparaison...

Le crépuscule s'était ternit jusqu'à ne laisser au ciel qu'un vague horizon clair, la nuit dominant sans mal. Dans les rues, l'ambiance était festive, et les quelques traces de ses pensées sombres d'au début de journée avaient juste disparu, le laissant interagir tranquillement avec les autres, profitant de la fête organisée pour procrastiner allègrement. Ce n'est pas comme si quiconque allait débarquer pour le lui faire remarquer. Dans le cas contraire il s’inquiéterait. Un frisson lui traversa le corps à l'idée que quelqu'un l'aborde pour lui dire qu'il devrait retourner bosser.
...Naaaan, personne ne viendrait.
Ceci pensé, l'akuma navigua dans le tas de personne en sautillant gaiement, attirant dans son sillage un certains nombres de personnes avec son enthousiasme. À la fin, ils se retrouvèrent en un petit groupe à rire fort, parler fort... juste à s'amuser en fait. Ça n'empêchait pas Chrome de rester vigilant pour ne pas tomber sur des exorcistes. La frénésie meurtrière qu'ils provoquaient chez les akumas - lui compris - était assez handicapante.

Il fallut cinq minutes à Chrome pour se trouver installer devant un stand de tir qui se vantait de laisser à ses participants un grand choix dans les armes. Entre les couteaux de lancés, la carabine, l'arc, etc., on pouvait dire qu'il y avait du choix ! Ceci étant dit, Chrome se trouvait là non pas en tant que participant, mais en tant que personne attirant les gens jusqu'au stand.
Et parce que le rouquin était qui il était, il s'éclatait à sa tâche. Autour d'eux, les gens allaient et venaient d'un stand à l'autre, la fraîcheur salvatrice de la nuit rendant tolérable la chaleur de la cohue.
C'est dans ladite cohue que les yeux bichromes de la machine accrochèrent quelqu'un. Quelqu'un de grand, bien entendu, aux cheveux violet, oui, violet, et à la dégaine... hmmm... le faisant sortir du lot. Oui c'est ça. Dans l'instant, Chrome arrêta de s'agiter et d'attirer les clients, continuant de fixer sans ciller l'autre homme jusqu'à croiser son regard. Alors un sourire vint dévoiler ses dents et il prit la direction de sa cible d'un pas déterminé. Il n'était pas bien loin du stand, alors il ne lui fallut que quelques pas pour l'atteindre, exsudant de sa bonne humeur.

- Mais voilà une personne fort intéressante ! Bienvenue au stand de tir avec un choix d'armes époustouflant ! - il fit un signe en direction dudit stand - V'nez donc tenter votre chance ! Les prix sont variés et dépendent de votre score ! -

Les yeux de Chrome pétillaient un peu trop pour être dépourvus d'intentions mais il ne cherchait pas à s'en cacher. Il se contentait de fixer l'autre entre ses cils, maudissant sa grande taille intérieurement et le guida jusqu'au stand. Il en tapota le comptoir.

- Alors ? Partant pour un essaie M'sieur ? -

_________________

Bavarde en #C1144E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Gakupo Kamui
DC : Pas encore, mais en préparation prochaine
Innocence : /
Souvenir de Noah : /
Messages : 21
Date d'inscription : 25/07/2018
Age du personnage : 25
Voir le profil de l'utilisateur




Kaede Asmodé
Membre des crows
Mar 31 Juil - 17:51
    Trop chaud, j’avais bien trop chaud, on m’avait envoyé en renfort à la branche océanienne mais ce n’était pas une raison pour qu’il fasse aussi chaud ! Autant dire que je détestais déjà le fait d’être parti de mon petit confort, de ma chambre climatisée. Rendez-vous compte, quand il fait chaud, vous les gens « normaux » vous avez juste un peu chaud, mais quand vous avez chaud ET les cheveux ultra longs, il est très difficile de rester un beau gosse comme moi, de toujours paraître impeccable et surtout, de ne pas friser ! Ce serait juste une horreur…

    M’enfin, comme je disposais également d’un petit moment pour moi avant de repartir en mission accompagné d’un exorciste, je décidais de faire un peu de tourisme, après tout, ce n’était pas parce que nous étions en guerre que nous ne pouvions pas prendre un peu de bon temps, bien au contraire. Il fallait profiter de tous les instants libres que nous avions, aussi, je me rendis dans la charmante et suffocante ville de Rotorua. Je marchais longtemps, en profitant pour regarder les gens, la vie, tout semblait calme, ordinaire dirais-je même, dans un sens c’était reposant. Reposant et terriblement ennuyeux, cela me donnait envie de faire des bêtises, de petites blagounettes pour m’amuser et faire passer le temps.

    Finalement, le soleil alla peu à peu se coucher, une merveilleuse idée qu’il avait là ! On pouvait enfin respirer l’air frais et réellement profiter des rues animées, très animées d’ailleurs, plus que tout à l’heure, aussi décidais-je de suivre la plupart des passant jusqu’à me retrouver presqu’au coeur de la cohue. Dans un sens c’était plutôt sympathique, mais d’un autre côté ce pouvait être un sacré terrain de jeu pour les akumas et tous les imbéciles à la solde du comte. Bref. Autour vous dire que j’étais partager entre me laisser pleinement aller et profiter mais également à rester en alerte. Aussi comme je n’arrivais pas à choisir je décidais de faire les deux et peut-être que tout irait bien et que j’étais, en plus d’être fou, légèrement parano.

    Habillé en civil mais armé comme à mon habitude, classe comme d’habitude également, je me fondais dans la masse, enfin, comme quelqu’un de très grand avec de magnifiques cheveux violacés et un charisme éblouissant…

    Bref. Je regardais les stands proposés dans cette petite fête, me demandant si j’arriverai à trouver un genre de petite baleine en peluche pour notre Willy national juste histoire de me moquer une nouvelle fois mais également pour lui montrer que je pensais à lui, discrètement, à notre petit jeunot ! Alors, que je me dirigeais vers un nouveau stand, un bouille toute rouge vint à moi et m’adressa assez chaleureusement la parole. Je ne pus que détailler cette personne, son apparence était des plus insolite ce qui en soit n’était pas une mauvaise chose. Le jeune homme m’accostait pour son stand de tir, vantant un grand choix armes et de lots en fonction de notre score. Et même si je savais très bien qu’en général c’était une arnaque, je ne pu m’empêcher de sourire et de songer à sa proposition.

    Je m’approchais du jeune homme, le regardant légèrement de haut, tout en ne me gardant mon sourire intéressé et un peu moqueur sur le visage, je plongeais droit dans ses yeux à la couleur fascinante. « J’accepte, seulement si vous m’accompagnez, Une manche en trois parties, celui qui fait le plus de points paye un verre à l’autre. Qu’est-ce que vous en pensez ? », lui proposais-je de sorte de pimenter un peu le jeu, nul doute qu’en tant que rappatrieur de joueur, il savait très bien viser, mais moi également, en espérant que ça ne triche pas trop, ou au contraire, peut-être ferais-je exprès de me rater, ça pourrait être tout autant intéressant.

    Une partie venait de se dessiner et j’avais très envie de jouer avec ce petit chaperon rouge ! « Ce sera amusant, vous ne pensez pas ? Et puis, vous n’avez sans doute rien à craindre d’un novice comme moi... », ajoutais-je les yeux brillants d’excitation mêlés d’une pointe de défi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Chara - Criminale!
Photo d'identité :
DC : Reece Schuyler & Morgan Siren
Petite photo :
Messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2018
Age du personnage : 26
Voir le profil de l'utilisateur




Chrome Heaven
Allié du 14e
Ven 3 Aoû - 11:03
Chrome était aussi confiant que déterminé, un brin sournois avec cette étincelle d'insolence dans le regard qui poussait les gens à réagir à ce qu'il disait, ne serait-ce que pour lui rabattre le caquet. Dommage pour eux, n'était pas lui qui voulait, et Chrome pouvait avoir la patience d'un moine tibétain si cela signifiait que son plan était mené à bien. Alors lorsqu'il le défia avec toute la nonchalance du monde, il frémit, parce que ça promettait d'être aussi intéressant qu'amusant. Ça le serait déjà plus que si il restait ensuite sur le côté pour le regarder jouer. Alors il sourit, un sourire un peu trop joyeux et un scintillement un peu trop présent pour être 100% rassurant.
Mais il était juste terriblement impatient et ignorait ouvertement cette façon qu'avait l'autre de le fixer de haut. Il avait horreur de ça, mais dans un soucis de conserver son anonymat il allait juste falloir qu'il le fasse s'incliner à la loyal. L'idée le fit intérieurement bouder. Il était un akuma, une machine du Comte, être fairplay c'était pas dans sa nature. C'était même dans la nature d'un humain parfaitement normal alors où était le problème ?
Il chassa rapidement ses dangereuses pensées pour offrir son exclusive attention à leur client, son sourire se courbant en un aspect mutin.

- Un novice hein ? Attendons de voir qui de nous deux est celui piégeant l'autre hmm ? - il le rejoignit devant le stand, du côté des tireurs, essuyant sans mal le regard noir que lui lança le gérant du stand - Maaais j'suis partant. C'est bien parce que c'est toi. -

Hop, mise de côté du vouvoiement, le tout sans que son sourire ne décroit d'un iota. Le respect et Chrome avait été séparé à leur renaissance, il se faisait donc un plaisir de le mettre de côté dés que possible.

- Choisis donc ce que tu veux utiliser comme arme. Moi je vais prendre, - il balaya un instant le choix d'armes avant de se saisir des couteaux de lancers, qui étaient ce qui se rapprochaient le plus de son pouvoir en terme de visé - ça. -

Il fit oisivement tourner un des couteaux dans sa main, fixant son - temporairement - challenger avec l'expression d'un chat devant une souris bien grasse. Patient, mais affamé. L'envie d'en découdre était enivrante. Il serait amusant de les voir concourir sur le même terrain, l'autre homme pouvant parfaitement prendre la même arme. Mais une toute autre serait aussi distrayant. Il s'appuya contre le comptoir, détendu et confiant sans pour autant transpirer d'arrogance. Il se connaissait bien. Un coup d’œil en direction des cibles le fit toutefois renifler de dérision. Les cibles se présentaient à différentes hauteurs et distances. Si certaines étaient facilement atteignable, d'autres... Ça ne l'étonnait pas que les gens pensait à 'arnaque' en premier quand ils voyaient ce type de stand.
Enfin, ça ne les empêchaient pas de participer ensuite.

_________________

Bavarde en #C1144E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Gakupo Kamui
DC : Pas encore, mais en préparation prochaine
Innocence : /
Souvenir de Noah : /
Messages : 21
Date d'inscription : 25/07/2018
Age du personnage : 25
Voir le profil de l'utilisateur




Kaede Asmodé
Membre des crows
Ven 3 Aoû - 17:11
    Lorsque quelque chose d’intéressant venait frapper à ma porte il faut dire que je n’étais jamais le dernier à ouvrir pour le fun ou par ennui. Je finissais toujours par succomber au désir et au plaisir, surtout que là, je n’étais pas en mission, j’étais tranquillement en train de profiter de vie, de l’ambiance festive du moment, accompagné d’un jeune homme tout à fait fascinant, charmant mais également un poil inquiétant. La lueur dans ses yeux n’inspirait pas la confiance mais comme c’était le cas de bien des personnes, en plus dans une fête comme celle-ci, avec des commerçants prêts à tout pour faire de cette soirée, la soirée de l’année. Bref. Ce n’était pas spécialement bizarre et puis, j’étais un grand garçon qui pouvait sans doute s’occuper de lui, faire attention à ne tomber sur des détraquer et au pire, foutre une rouste à qui de droit.

    Ou, mieux encore, je pouvais jouer jusqu’au bout de la nuit avec ce jeune homme qui me faisait de plus en plus penser à un chat sauvage… C’était sans doute l’une des choses les plus distrayante et ce, depuis bien longtemps, aussi lui proposais-je un petit jeu, une légère compétition pour corser les choses et aussi pour notre plus grand plaisir. Provoquant un peu les choses, je vis alors que mon interlocuteur n’était pas insensible à mes paroles, aussi il accepta de jouer. Parfait ! les yeux brillants d’excitation et d’impatience, nous primes place sur le stand, il me tutoya, ce qui ne me dérangea pas le moins du monde. Après tout, le respect et moi, ça faisait quoi ? Deux, cinq ? Plutôt cent… D’aucuns avaient l’habitude de me faire des remarques à ce sujet, comme quoi j’aurai tué le respect, plusieurs fois…bla bla bla… Certaines conventions sociales étaient tellement énervantes…

    Il me montrait alors le grand nombre d’armes possible pour notre duel. Il choisit alors des couteaux de lancer, un choix que je qualifiais alors de très bon. Puis je regardais à mon tour ce qui s’offrait à moi. Pistolet, arc, arbalètes, petits couteaux, plus gros couteaux et enfin…mon petit bonheur, de fines aiguilles. Même si habituellement j’utilisais de fines lames dans le travail, j’aimais beaucoup les fines aiguilles, je trouvais qu’il fallait finesse et habileté pour les manier correctement, une arme de précision et j’adorais ça.

    Détendu et assez concentré, mon adversaire semblait savoir ce qu’il faisait, c’était un challenger de taille pour moi. Peut-être allais-je finalement jouer correctement, ou presque, je ferai sans doute un petit effort pour donner le change. « Allons-y, je vais prendre celles-ci... », lui dis-je en prenant les magnifiques et longues aiguilles, je les sous-pesaient, elles étaient fines, légères mais pas trop non plus, idéales pour ce petit jeu. « On lance chacun à notre tour ? », lui proposais-je alors que je regardais l’étendue des cibles, certaines étaient simples, trop simples tandis que d’autres demandaient de la précision et un peu de chance… « Je commence si vous voulez bien... », lui dis-je avant de faire mouche sur une cible de taille modeste, ni trop facile ni trop difficile, mais avec une vitesse certaine… sans doute le jeune homme dirait que c’est la chance du débutant… Aussi lui dis-je, « Au fait moi c’est Kaede, et toi petit chat ? », lui annonçais-je tranquillement comme si rien ne s’était passé….

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Chara - Criminale!
Photo d'identité :
DC : Reece Schuyler & Morgan Siren
Petite photo :
Messages : 50
Date d'inscription : 31/03/2018
Age du personnage : 26
Voir le profil de l'utilisateur




Chrome Heaven
Allié du 14e
Sam 4 Aoû - 23:54
Le choix des aiguilles fit frémir Chrome mais ça n'entacha pas sa bonne humeur pour autant, enfin pas trop. Le truc, c'est que si n'importe qui pouvait lancer des couteaux, lancer des aiguilles étaient plus... techniques. Quiconque de non initié verrait son aiguille tomber au bout de trente centimètres de vole ou bien partir totalement à côté. Pour avoir essayé lors d'un jour particulièrement ennuyant, Chrome pouvait l'affirmer haut et fort. M'enfin. Certains savaient, et c'était carrément creepy de l'avis de l'akuma. Il hmma de manière affirmative à sa question, ne retenant pas son sourire quand il fit mouche. Ooooh, ça c'était du challenge. Faisant aisément tournoyer le couteau, un tic agita son œil lorsque le surnom lui atteint les oreilles. Rattrapant son couteau, peut être un peu trop brutalement pour que ce soit normal, il rit simplement au caractère de l'autre homme. Splendide ! En voilà un qu n'avait pas sa langue dans sa poche. Et mieux ! Il n'était pas un exorciste !

- Petit chat ? Nous en sommes déjà aux surnoms affectifs ? - interrogea t-il en battant exagérément des cils dans sa direction.

Le surnom ne l'embêtait pas en soit, mais plutôt ce qu'il signifiait... Petit chat ? Avait-il l'air d'une peluche ronronnante et avide de câlin ? Et il n'était pas PETIT ! C'était lui qui était grand !

- Moi c'est Chrome, hellooo my dear ! - répondit-il donc, espiègle.

Il se tourna ensuite vers les cibles sans perdre son aura totalement joyeuse. Alors, il tendit le bras devant lui et d'un mouvement de l'avant bras et du poignet, le couteau atteignit sa cible, une à égale distance de celle choisis précédemment par Kaede pour le provoquer.
Il échangea alors un regard défiant avec le plus grand et la compétition s'enchaîna. Arrivé à un splendide exæquo et ne restant qu'un ballon pour les départager, quelques personnes s'étaient arrêté pour les encourager mais la position du ballon était particulièrement vicieuse et faite pour perdre. L'akuma arma de nouveau son bras et lança sa lame qui se ficha à côté du ballon, ratant sa cible d'un ou deux centimètres, laissant passer sa victoire car Kaede lui, ne rata pas sa cible. Levant les bras vers le ciel, Chrome se lamenta faussement, pas réellement plus vexé que ça. Non, par contre...

- Si j'me souviens bien, je te dois un verre maintenant c'est ça ? - ses yeux pétillaient d'impatience, parce que honnêtement, le jeu était bien beau, mais se poser devant un verre c'était toujours plus fun, surtout qu'il semblait pouvoir pousser le jeu aussi loin qu'il voulait, l'autre ne fuirait pas.

Nooon, il semblait plutôt être du genre à répliquer un peu plus. Et c'était fun !
Alors ni une ni deux, il attrapa son ex-adversaire par le bras et entama sa traversée de la foule en le tirant/guidant vers un pub situé un peu plus loin que le cœur de la fête. Les rues étaient toujours bien animées, bien que nettement moins qu'en plein centre des festivités. Il le relâcha alors en désignant le pub où ils pouvaient s'installer dedans que dehors.

- Alors, ton choix ? Dedans, dehors ? Je suis pas regardant, et puis, - il rit légèrement - c'était ce qui était dit. -

Il le suivit quand il fit son choix.

- Ah et je me demandais, tu viens d'où ? - il croisa son regard en se penchant en avant pour l'observer malgré leur marche - T'as pas le teint pour être d'ici. - il sourit - Clairement pas. -

_________________

Bavarde en #C1144E.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Gakupo Kamui
DC : Pas encore, mais en préparation prochaine
Innocence : /
Souvenir de Noah : /
Messages : 21
Date d'inscription : 25/07/2018
Age du personnage : 25
Voir le profil de l'utilisateur




Kaede Asmodé
Membre des crows
Lun 6 Aoû - 10:48
    J’étais content, excité même, j’aimais la compétition et pour une fois je pensais un excellent moment sans que ce ne soit une question de vie ou de mort, juste un jeu innocent qui faisait du bien. D’autant plus que j’avais un adversaire de taille concernant la lourde tâche de me divertir ! C’était un heureux hasard de rencontrer une telle personne et pour une fois je ne pouvais que m’en réjouir. Mon petit chat se hérissa légèrement lorsque je lui donnais son petit surnom, mais le tourna tranquillement à la dérision ! Ah enfin quelqu’un qui avait un peu d’humour et de mordant ! Ça c’était intéressant ! J’avais pour habitude de ne jamais appeler les gens par leur véritable prénom, les seules fois où ça arrivait, c’était lorsque je parlais à mon chef, ou encore lorsque j’étais reconnaissant ou que je voulais marquer le coup, d’ailleurs ça surprenait mes habitué des surnoms débiles que je leur donnais. M’enfin, sur ce coup, petit chat me semblait approprié, il était plus petit que moi, aussi mignon qu’un chat, mais pouvant également sortir les griffes au besoin…

    Moi ça me convenait, aussi, je lui sourit avec malice, me disant qu’il n’était pas sorti de l’auberge avec moi si nous étions amené à passer un peu plus de temps ensemble, voire même si nous étions destiné à nous revoir…

    Il s’appelait donc Chrome. Mono-Chrome, non ça ne lui convenait pas, il semblait être une personne haute en couleur. Du coup, pour le moment, ce serait Chromy ! En attendant que j’en découvre plus sur lui et que je décide d’un autre surnom à lui attribuer. « Enchanté Chromy ! », lui dis-je alors pour le mettre au courant de son surnom semi-définitif. Puis je reportais mon attention sur notre petite compétition. Son regard plein de défi était un réellement enchantement pour moi, si je m’amusais beaucoup à chahuter avec une telle personne, j’avais l’impression que le plaisir était partager et que l’un comme l’autre correspondions aux attentes de l’autre. C’était troublant mais très certainement le moment le plus intéressant hors du champ de bataille depuis un long moment.

    Aussi, alors que nous amusions également la galerie, nous en étions enfin à la cible finale. J’aurai bien tenté de lui chiper la cible avec une pointe d’espièglerie, toutefois lorsqu’il rata la cible qui, certes n’était pas des plus facile au vu de sa petitesse et de son emplacement, je n’étais pas certain qu’il ne l’avait pas fait exprès, après tout, je trouvais qu’il faisait preuve d’une excellente maîtrise et d’une dextérité certaine. Je le regardais un peu, les yeux remplis de soupçons le temps d’une seconde, m’enfin… ça pouvait arriver même aux meilleurs… Aussi je clôturais notre duel en le remportant, j’étais content, mais toujours pas convaincu, même si mon cher petit chat se lamentait d’avoir perdu… Peut-être un peu trop ? Rohhhh, il fallait que j’arrête d’analyser tout cela, après tout je passais une bonne soirée et c’était ça l’important, il fallait que je profite et que je me détende un peu !

    « Un verre, deux verres, autant que tu le souhaite mon cher Chromy, j’ai toute la soirée et la nuit devant moi ! Allons nous amuser ! », lui dis-je alors d’un ton totalement enjoué tandis qu’il me prit par le bras, cette soudaine proximité fut me surprit un peu puis il nous guida vers un peu légèrement en retrait de toute cette animation ! C’était parfait, on pourrait profiter tranquillement, discuter tout en gardant à l’esprit cet état festif. Ça me convenait parfaitement ! « Hmmmm… ce ne serait que de moi j’aurai sans doute dit les deux, mais pas sûr que le gérant du bar comprenne, aussi je te propose de s’installer à l’extérieur, qu’on profite enfin de l’air frais de la nuit ! », lui répondis-je avant que nous nous installions en terrasse.

    Un petit vent venait souffler légèrement dans mes cheveux et cet air frais était largement bienvenu. La chaleur de la journée était vraiment insupportable, je me demandais comment les gens arrivaient à survivre sous cette chaleur ! Je souris franchement lorsque mon nouvel acolyte – alcoolique - me posa des questions sur l’endroit d’où je venais, faisant très justement la remarque que je ne devais pas venir d’ici.

    « Tu as tout à fait raison, je ne suis pas d’ici et j’avoue que j’avais plutôt hâte de partir avant que l’on se rencontre ! », lui répondis-je tranquillement, « Je viens d’Europe en Angleterre, enfin à la base, je suis quelqu’un qui bouge beaucoup et qui se lasse très vite aussi... », ajoutais-je avec un petit sourire, les yeux pleins de malice. Dans toutes mes paroles il fallait y desceller du vrai, du faux, bref, j’étais passé maître dans l’art du mensonge, au point que la plupart des gens ne savaient pas quand j’étais sérieux ou quand je ne l’étais pas. Menteur aux multiples masques et facettes, voilà qui j’étais… aussi, tandis que nous rendions la carte des boissons, je lui demandais « Ne me dis pas que tu n’es qu’un gérant de stand de tir, par contre… tu es bien trop doué pour ne faire que cela… Je ne sais pas… un autre métier au vu de ton adresse…. Hmmm… tu ne serai pas lanceur de couteaux dans un cirque ou quelque chose comme ça ? », je lui demandais cela tranquillement, pour en savoir plus tandis que je me décidais pour une boisson personnalisable. C’était parfait, il fallait juste dire ce que l’on voulait dedans et hop c’était fait. Aussi lorsque le serveur vint prendre notre commande, je laissais mon petit chat roux se décider avant de faire moi-même mon propre choix.

    « Pour moi ce sera le cocktail Heaven, avec du rhum, sucre de canne, sucre blanc, de la menthe, du sirop de fraise, de l’eau, une lichette de vodka si vous avez. Merci », dis-je alors au jeune homme qui me regardais comme si je lui avais demandé de décrocher la Lune dans les cinq minutes. Puis je reportais mon attention sur Chromy. « Tu voudras goûter mon cocktail spécial ? », lui demandais-je toujours plein défi. Comment dire, personne n’avais jamais aimé mes mélanges sauf moi. C’était toujours trèèèèèèès sucré avec un arrière goût fort et souvent un poil amer. C’était grisant et hyper sucré. Heureusement pour moi je tenais très bien l’alcool, et j’adorais les soirées arrosées, peut-être que c’était pour cela que je tenais très bien l’alcool d’ailleurs…. Hmmm… à réfléchir à la question tiens !

    « Sinon… ça te dit une partie de cartes ? », lui dis-je les yeux tout brillant et sortant de l’une de mes poches un joli jeu de 54 cartes, j’avais toujours pleins de trucs dans mes poches, en dehors de mes talismans et autres joyeusetés de ce genre… Je lui laissais le choix de me dire oui ou non, mais également je lui laissais la possibilité de proposer quelque chose d’autre. Aussi je sentais qu’avec cette personne nous étions en un sens, sur la même longueur d’onde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man, l'éveil de l'innocence :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Océanie-
Sauter vers: