Event

Titre de l'Event

Bientôt...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ♥

Rumeurs

William Blake aura une étrange obsession pour Chrome Heaven
Kanda risquerait de tuer Allen très bientôt !
James aurait une chambre chez Reece, arrivera-t-il à ses fins sans que son frère s'en mêle?

Top sites

Musique

©️linus pour Epicode
En bref



 
24/03/2018 : OUVERTURE DU FORUM !

ROAD, LAVI, TYKI ET KOMUI SONT TRÈS ATTENDUS !

 :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Asie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Parfois notre pire ennemi est là sans que nous le sachions [Pv William Blake]

avatar
Avatar : Emilia de Re:zero
Photo d'identité :
DC : /
Innocence : Emerald-Ijsk
Petite photo :
Messages : 30
Date d'inscription : 31/03/2018
Age du personnage : 15
Emploi/loisirs : Exorciste
Humeur : Joyeuse o/
Voir le profil de l'utilisateur




Eva Laane
Compatible
Mer 18 Avr - 18:21
Parfois notre pire ennemi est là sans que nous le sachions
William Blake & Eva Laane
Marchant droit devant moi, observant de partout, je scrutais autour de moi accompagné de quelques autres exorcistes. Nous cherchions Allen, le traître, le 14ème. Tant de nom pour définir une seule et même personne. Je montais des escaliers, je faisais demi-tour et sans vraiment vouloir le trouver je cherchais. Un soupir s'échappa de mes lèvres, je voudrais prendre quelque chose à boire et faire un peu autre chose. Pourquoi ne pas prendre une pause ? Je proposais donc aux autres que nous nous séparions pour faciliter les recherches. Chacun acceptèrent et nous partions chacun d'un côté. Je prenais vers la droite et je cherchais un endroit où me rafraîchir. Je m'arrêtais et m'asseyant je profitais de ce petit instant, je continuais de regarder autour de moi pour ne pas faillir à ma mission non plus. La ville était assez animée, j'appréciais de voir tous ces sourires sur les gens, c'était tellement agréable, ils étaient heureux. Cela n'était donc pas génial ? Après avoir bu mon thé je me relevais, je me promenais et je ne pouvais m'empêcher de sourire. Sentir l'air frais, apprécier les couleurs du paysage. Ce moment aussi simple que cela était plaisant, il ne me suffit d'un rien pour que je sois heureuse. Je suis un peu simpliste, rien que de petits moments comme celui-ci sont des moments de bonheur. J'entendais le rire des passants, tout cela me rappelle pourquoi je me bats, pourquoi je suis exorciste. La vie est tellement agréable dans ce genre de moment. L'Asie est vraiment un continent magnifique, je voyais la flore au loin, je prenais une grande respiration puis je repris mes recherches. Je devais tout de même continuer à faire mon boulot. Chercher sans aucun indice. C'était un peu compliqué je dois l'avouer, pourtant il fallait le faire. Pour avancer mes recherches je me suis dit que ce serait bien d'interroger les personnes aux alentours. Je m'approchais d'un homme aux cheveux courts et bruns, ses yeux étaient noirs et il était bien plus grand que moi :

"Excusez-moi de vous déranger. Je suis à la recherche d’une certaine personne. Il a des cheveux blancs et ses yeux sont violets. Il est très reconnaissable grâce à une marque rouge sur son œil gauche. Est-ce que vous l’auriez aperçu ?"

J’attendais sagement la réponse de mon interlocuteur sans douter de qui était réellement devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Photo d'identité :
DC : Allen Walker - James Nightray
Innocence : /
Souvenir de Noah : Démence
Petite photo :
Messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2018
Localisation : En "promenade"
Emploi/loisirs : Tu ne veux pas savoir.
Humeur : Joueuse
Commentaires : Le plus grand ennui c’est d’exister sans vivre - Victor Hugo
Voir le profil de l'utilisateur




William Blake
Apôtre de Noé
Dim 22 Avr - 0:09
ft. Eva
Laane
PARFOIS NOTRE PIRE ENNEMI EST LÀ SANS QUE NOUS LE SACHIONS
Encore une mission ennuyante, depuis quelques jours, le comte n’arrêtait pas de nous envoyer dans différents pays. Je laissais échapper un soupir en pensant au bordel que le 14e avait encore créé. Aujourd’hui, j’étais envoyé à sa recherche en Asie. Nos dernières nouvelles disaient qu’il pouvait se trouver dans cette ville, malheureusement, j’étais le premier que le maître avait pu attraper. Ainsi, je me retrouvais dans une situation bien ennuyante. Le comte avait l’air agité ces temps-ci, il fallait que ce fichu Allen Walker disparaisse rapidement. Je laissais échapper un soupir alors que je me promenais dans les rues. J’étais arrivé assez rapidement à ma destination, chose qui me désespérait encore plus. Il faisait encore jour, donc tous les habitants étaient dehors. Sous ma forme humaine, d’apparence, je ne représentais aucun danger, donc je passais inaperçu. De tous les endroits où on aurait pu m’envoyer, il fallait qu’ils me poussent à aller dans une ville vraiment trop animée. Tout le monde était dehors à rire, sourire, c’était dégoûtant. J’étais peut-être arrivé pendant un festival, en réalité, je n’en savais rien. L’Asie était réellement un pays bizarre, je devais me dépêcher de partir d’ici. J’avais préparé des Akuma en dehors de la ville au cas où je trouvais le morveux, mais d’un côté, j’avais juste envie de rentrer. Je laissais échapper un énième soupir, tout ceci était d’un ennui. Je ne pouvais même pas prendre une victime, sinon le comte risquait de me tuer sur place. Je m’arrêtais finalement dans une rue remplie de monde, avant de regarder autour de moi. Alors que je réfléchissais, une voix attirait mon attention.

« Excusez-moi de vous déranger. Je suis à la recherche d’une certaine personne. Il a des cheveux blancs et ses yeux sont violets. Il est très reconnaissable grâce à une marque rouge sur son œil gauche. Est-ce que vous l’auriez aperçu ? »

Je la regardais d’abord surpris, avant t’observer avec plus d’attention. Je pouvais reconnaître directement l’uniforme de ces parasites d’exorcistes, un sourire se formait sur mes lèvres. Il avait l’air gentil aux yeux de mes interlocuteurs, mais j’en avais retenu un bien plus malsain. Cette mission commençait à être intéressante, surtout si cette foutue congrégation s’en mêlait. L’action risquait d’arriver dans peu de temps, tout cela allait être bien plus amusant que prévu. La jeune fille avait l’air très jeune, elle était bien plus petite que moi. Des cheveux longs blancs, accompagné de ses yeux argentés, elle représentait la pureté. Je pouvais sentir son innocence dans tout son être, chose qui m’avait légèrement énervé. Seulement, je prenais le masque que j’avais habituellement en dehors de l’arche. Même si je le regrettais un peu, me battre avec les exorcistes serait peut-être une mauvaise idée. Puis d’un côté tout cela serait fatigant, surtout que je ne savais pas s’ils étaient beaucoup à être présent en ville. Cependant, je pouvais sûrement utiliser cette fille pour trouver le gamin plus rapidement et le ramener.

« Non, je ne l’ai pas croisé. Seulement, je peux vous aider à chercher, si vous le souhaitez. »

Je lui lançais mon faux sourire habituel, avant de commencer à marcher pour l’aider. Enfin, surtout, pour qu’elle le trouve pour moi. Les exorcistes avaient peut-être plus d’informations que nous, il ne fallait pas louper une occasion. Enfin, me trimbaler le sac de pureté avec moi serait-il vraiment supportable ?

_________________
ImageImage
Do you love me? @lovely - epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Emilia de Re:zero
Photo d'identité :
DC : /
Innocence : Emerald-Ijsk
Petite photo :
Messages : 30
Date d'inscription : 31/03/2018
Age du personnage : 15
Emploi/loisirs : Exorciste
Humeur : Joyeuse o/
Voir le profil de l'utilisateur




Eva Laane
Compatible
Dim 22 Avr - 1:17
Parfois notre pire ennemi est là sans que nous le sachions
William Blake & Eva Laane
Cet homme semblait surpris en entendant mes propos et bien, il est vrai qu’il ne devait pas s’attendre  à ce que quelqu’un vienne l’aborder soudainement pour l’interroger. Pourtant, le brun en face de moi se mit à sourire pour je ne sais quelle raison, il avait l’air gentil en tout cas, je n’arrivais pas à me dire qu’il s’agissait d’une mauvaise personne. Ce qui se cachait derrière ce sourire, la réalité de ses pensées, cela ne pouvait même pas me traverser l’esprit. De plus, l’inconnu en face de moi malgré sa réponse négative me proposa gentiment de m’aider à le trouver. Comme si je pouvais refuser ? S’il me proposait de l’aide, je n’avais aucune raison de l’envoyer balader. Les recherches avanceraient plus vite, je souriais suite à sa proposition :

«Vous feriez vraiment cela ? Alors ce serait très gentil de votre part.»

Tandis que le brun commençait à marcher pour m’aider dans ma recherche, je me mettais à côté de lui pour observer dans chaque recoin s’il y avait la présence d’Allen. Je me remémorais de toutes les informations que j’avais bien qu’elles étaient minimes et sans doute inutiles… Quoique non-peut-être pas. Allen fuyait la Congrégation et le Comte en même temps, sachant qu’il y a quelques exorcistes dans la ville, s’il se trouvait vraiment ici alors il éviterait tout lieu où il serait visible, à moins qu’il a un très bon costume. De plus, il aurait certainement remarqué notre présence ici. Je continuais de chercher, j’essayais de trouver des indices, quelque chose qui me permettrait de le retrouver. Je regardais l’homme qui cherchais à mes côtés, je me sentais quand même petite à côté de lui, il faut dire, ma taille n’est pas excessive non plus. Je ne peux pas nier le fait que c’était un peu oppressant cependant quelques questions me vinrent en tête, je levais alors la tête pour regarder le brun :

« Puis-je savoir pourquoi vous avez décidé de m’aider ? Pas que je doute de vous hein ! C’est juste de la simple curiosité. »

Je me sentais un peu mal à vrai dire, j’avais peur qu’il croie que je doute de lui et que je pense qu’il soit une mauvaise personne. Je soupirais, j’avais fortement l’impression que l’ancien exorciste n’était pas dans cette ville. Cela m’arrangeait un peu en fait, je n’aurais pas à devoir l’affronter, je n’aurais pas à devoir le considérer comme un traître. Après un léger soupire, je me mis à sourire :

« Au fait, je me nomme Eva. Je pense que c’est plus sympathique de chercher en connaissant nos noms. »

Il est vrai que cela serait plus pratique et, cela éviterait que je le considère trop comme un inconnu :

« Et, pourrais-je savoir votre nom ? D’ailleurs… Je dois avouer que je ne sais pas trop où on pourrait chercher. Autant, il n’est même pas dans cette ville et je ne sais pas vraiment où chercher. C’est un peu décourageant, mais bon, je vais continuer à chercher ! Ne vous sentez surtout pas obligez de m’aider, je peux continuer seule. »

Je souriais à mes paroles, il y avait tellement d’innocence, tellement de pureté dans mes gestes, dans mes propos. Cependant, il était possible que cela se retourne contre moi, cette naïveté que je possède allait peut-être me mener dans une situation délicate et dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Photo d'identité :
DC : Allen Walker - James Nightray
Innocence : /
Souvenir de Noah : Démence
Petite photo :
Messages : 16
Date d'inscription : 30/03/2018
Localisation : En "promenade"
Emploi/loisirs : Tu ne veux pas savoir.
Humeur : Joueuse
Commentaires : Le plus grand ennui c’est d’exister sans vivre - Victor Hugo
Voir le profil de l'utilisateur




William Blake
Apôtre de Noé
Sam 12 Mai - 17:09
ft. Eva
Laane
PARFOIS NOTRE PIRE ENNEMI EST LÀ SANS QUE NOUS LE SACHIONS
Son apparence, son sourire, son physique, tout m’énervait chez elle. Elle paraissait bien trop pure, c’était agaçant. Je retenais mon envie de la tuer, tout en gardant mon regard sur sa personne accompagnée de mon faux sourire.

«Vous feriez vraiment cela ? Alors ce serait très gentil de votre part.»

Non ce n’était pas gentil, elle allait seulement me servir. Je me retenais de soupirer, même si grâce à elle mon enquête était plus rapide. En réalité, sa pureté réveillait mon côté noah et sa violence. Ou bien était-ce mon côté tueur en série ? Je ne savais pas trop, ils étaient tellement similaires. En réalité, j’étais je pense le seul noah qui ne possédait aucune partie humaine et saine. Même ce côté était souillé par ma délicate passion pour le découpage de chair. Je me retenais de rire, je ne pouvais pas me laisser reconnaître pour le moment. Mes yeux se promenaient entre les ruelles, je voulais savoir, si le gosse était présent. Pas que j’en avais quelque chose à faire, mais je voulais rapidement terminer cette mission pour m’amuser par la suite. D’un côté, je pensais qu’on arrivait trop tard, il avait déjà dû partir bien loin. Cependant, je ne pouvais pas négliger la vérification, ou je risquais de me faire taper sur les doigts par le comte. Il était très effrayant, quand il était en colère. Mon regard se reposait finalement sur le sac de pureté sur pattes, quand sa voix se faisait entendre.

« Puis-je savoir pourquoi vous avez décidé de m’aider ? Pas que je doute de vous hein ! C’est juste de la simple curiosité. »

Oh, elle n’était peut-être pas totalement crédule. Même si elle était en retard, elle aurait dû me le demander directement. En sachant, qu’elle était une exorciste, le plat favori des akumas et des noahs. Je laissais échapper un léger rire qui paraissait des plus gentils en apparence, avant de reposer mon regard sur elle quand elle reprenait la parole.

« Au fait, je me nomme Eva. Je pense que c’est plus sympathique de chercher en connaissant nos noms.  Et, pourrais-je savoir votre nom ? D’ailleurs… Je dois avouer que je ne sais pas trop où on pourrait chercher. Autant, il n’est même pas dans cette ville et je ne sais pas vraiment où chercher. C’est un peu décourageant, mais bon, je vais continuer à chercher ! Ne vous sentez surtout pas obligez de m’aider, je peux continuer seule. »

Je la regardais un moment, je ne pouvais pas la laisser partir aussi facilement. J’étais certain que les exorcistes avaient plus d’informations que nous, j’avais besoin d’elle. Mon regard toujours posé sur elle, je souriais doucement du plus beau faux sourire que je pouvais lui présenter.

« Je m’appelle William, enchanté, Eva. Avec mon aide, bien qu’elle soit minime, votre recherche sera plus rapide. Vous pourrez trouver votre ami plus rapidement, cela me fait plaisir. »

Je la regardais un moment, mon ignoble sourire toujours présent. Je continuais de marcher à ses côtés, mais je commençais à être de son avis. S’il n’était pas présent, qu’allais-je faire des Akuma en dehors de la ville ? Je pourrais les lâcher sur cet ignoble endroit, tout en laissant cela aux exorcistes. Je pourrais en tuer un, et ramener sa tête au comte ? Tout ceci demandait vraiment de l’énergie, puis le maître m’avait demandé d’être discret. Il était peut-être plus intelligent que ma forme humaine ne soit pas repérée par les exorcistes, en sachant, que je pouvais l’utiliser contre eux. Je finissais par m’arrêter, mon regard toujours posé sur la petite exorciste.

« Vous pensez que votre ami est parti sans vous prévenir ? Cela n’est pas très gentil, vous avez peut-être une idée de l’endroit où il a pu aller ? Je peux vous expliquer le chemin pour vous y rendre, si je connais. »

Je lui servais mon plus beau sourire, ma voix était remplie de fausse gentillesse et attention. Tout ce spectacle était dégoûtant, mais nécessaire. Je gardais mon regard sur elle, me perdant légèrement dans mes pensées. Je devais retenir mon envie de m’attaquer à elle, je sentais son innocence donc cela était encore plus dur. Elle était le genre de personne agaçante, mais elle avait de la chance, je devais écouter les ordres.

_________________
ImageImage
Do you love me? @lovely - epicode
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Emilia de Re:zero
Photo d'identité :
DC : /
Innocence : Emerald-Ijsk
Petite photo :
Messages : 30
Date d'inscription : 31/03/2018
Age du personnage : 15
Emploi/loisirs : Exorciste
Humeur : Joyeuse o/
Voir le profil de l'utilisateur




Eva Laane
Compatible
Mer 16 Mai - 22:36
Parfois notre pire ennemi est là sans que nous le sachions
William Blake & Eva Laane
Dans les ruelles, cherchant encore et encore, j’étais toujours accompagnée du généreux homme qui avait proposé de m’aider. Il avait l’air de ne pas avoir mal pris mes propos et j’eus un certain soulagement. Son nom était donc William. Cela faisait typiquement anglais, un prénom qui me semble est assez utilisé en Angleterre. Le brun s’arrêta soudainement et je fis de même pour le regarder d’un air interrogateur. Il me demanda :

« Vous pensez que votre ami est parti sans vous prévenir ? Cela n’est pas très gentil, vous avez peut-être une idée de l’endroit où il a pu aller ? Je peux vous expliquer le chemin pour vous y rendre, si je connais. » 

Suite à ses paroles je me sentis mal, Allen avait toutes les raisons du monde pour fuir et nous, on le poursuivait en le considérant comme un traître. Non. Il n’était pas un traître, j’en étais persuadée. Je repris la marche et regardant droit devant moi je lui répondis :

« Il est parti sans prévenir certes cependant... C'est compréhensible. Si je le trouvais, je pense que je lui demanderais d'abord pourquoi il est parti et j'essayerais de l'aider du mieux que je peux. Je suis obligée de le chercher, je n'en ai pas forcément l'envie cependant... Je m'inquiète quand même un peu. En tout cas c'est très gentil de me proposer de me guider cependant je n'ai aucune information sur le lieu où il se trouve. Il est parti j'en suis certaine. Moi et mes coéquipier avons dû faire le tour de la ville, on m'aurait forcément appelé si on avait une quelconque trace de lui. »

Je me retenais de faire un soupir, je ne voulais pas abandonner de sitôt mais, surtout je ne voulais pas l'avoir dérangé pour rien. William avait prit de son temps libre pour m'aider, si tout cela aurait été pour rien, je me sentirais mal. J'eus alors une idée, pour le remercier non pas avec des mots mais, avec des actes. Je regardais autour de moi et montrais un petit restaurant :

« Et si nous faisions une pause ? Je vous paye, en guise de remerciement. On pourra faire un point sur nos recherches. »

Je me dirigeais donc vers le restaurant, un des serveurs nous indiqua une table pour deux de libre. Je m’y installais délicatement. Regardant le lieu animé, je voulais surtout sortir de ma tête le fait que je devais chercher quelqu’un qui n’était pas ici et que je devais prendre pour un traître :

« Je pense qu’il faut se poser un peu pour réfléchir à sa localisation. »

Je me plongeais pendant quelques instants dans mes pensées pour savoir où il pourrait être, une idée me traversa l’esprit :

« Oh ! Et si nous cherchions à l’extérieur de la ville ? Peut-être qu’il est dehors et puis, voir l’extérieur pourrait nous faire du bien. A force de chercher pendant des heures dans des rues quasiment toutes similaires. Un peu de changement ne ferait pas de mal. Bien sûr, vous n’êtes pas obligés d’accepter. Le simple fait d’avoir proposer c’est beaucoup. Cela se fait de plus en plus rare les personnes comme ça. »

J’arrangeais un peu mes cheveux, je fis un nouveau sourire, toujours celui pure. Je me rappelais des sourires du brun. En y réfléchissant un peu, il ne paraissait pas un peu faux ? Non, bien sûr que non. Je me faisais des films. Du moins, je me persuadais qu’il en était ainsi.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man, l'éveil de l'innocence :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Asie-
Sauter vers: