Event

Titre de l'Event

Bientôt...
Lire plus

à adopter de toute urgence !

Coups de ♥

Rumeurs

.... ... ....
.... — .....
.... — ....

Aide?

Musique

©️linus pour Epicode
En bref



 
24/03/2018 : OUVERTURE DU FORUM !

ROAD, LAVI, TYKI ET KOMUI SONT TRÈS ATTENDUS !

 :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Europe :: Angleterre :: Oxford :: L'Église du Lys Blanc Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Minuit, l'heure du crime. [PV James]

avatar
Avatar : Oswald Baskerville - Pandora Hearts
DC : Chrome Heaven
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Dim 15 Avr - 21:22
La messe du soir venait tout juste de prendre fin et les fidèles peu à peu quittaient l’église, saluant le Père plus ou moins bruyamment suivant l’âge des personnes. C’est gentiment mais fermement que Reece guidait tout ce beau monde vers la sortie, peu enclin à retarder sa soirée déjà fortement repoussée par l’entêtement des croyants à lui parler. Bientôt les portes furent fermées et il soupira silencieusement, évacuant la tension qui lui nouait les épaules. L’église était de nouveau plongée dans ce silence qui lui permettait de se détendre et de profiter de sa solitude, juste difficilement éclairée par les nombreuses bougies disposaient de façon régulière sur le chemin. Il ferma brièvement les yeux en remontant la nef, calmant un vertige traître. La fin de semaine était toujours plus prenante que le reste des jours qui la composait, le laissant généralement avec un sacré mal de crâne.
Mais encore aujourd’hui était tolérable par rapport à certaines fois. Reece ferma doucement le livre sur l’autel, faisant face aux bancs totalement vide. Se saisissant du chandelier près de lui, il entreprit de faire le tour de l’église pour éteindre chaque bougies, ses pas résonnants sur la pierre alors que peu à peu les ombres s’étiraient, ne laissant bientôt plus que le chandelier qu’il transportait comme seule source de lumière. La nuit était encore jeune, mais claire, et la lumière que la lune diffusait passait à travers les vitraux, rendant l’utilité du chandelier peu utile selon Reece. Il souffla donc sur les bougies, supprimant sa dernière source de lumière. Le silence s’étira dans l’église alors qu’il demeurait immobile, attendant que ses yeux s’habitue à la pénombre. Mais bientôt il pu de nouveau distinguer les contours des bancs, des colonnes, de l’autel. La lumière blanche de la lune dessinait les formes colorées des vitraux sur le sol, plongeant dans la pénombre tout ce qui n’était pas éclairé. Reprenant sa marche, le religieux s’arrêta de nouveau près de l’autel, y reposant le chandelier devenu inutile, avant de déboutonner le haut de sa tunique de prêtre pour la laisser tomber sur ses hanches, retenue par sa ceinture. La fraîcheur de la nuit le frappa presque instantanément, mais la présence de son fin haut noir sans manches au col montant prévint tout ressentit désagréable. (cherche Genjo Sanzo pour un visu dudit haut)

Reece récupéra alors prudemment la bible pour la reposer sous l’autel. Le livre saint avait une apparence vieille et était épais et lourd, c’était une relique n’appartenant pas à l’église mais à une famille noble les soutenant. Ils en prenaient donc tout particulièrement soin. Immobile, Reece conserva pensivement sa main sur un des dossiers des bancs. Combien de temps cela faisait-il maintenant ? Ses yeux améthystes se fixèrent sur l’idole le surplombant avant qu’il ne hum doucement. L’atmosphère paisible et silencieuse de l’église finissant de détendre au mieux ses muscles noués.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Jack Vessalius de Pandora Heart
Photo d'identité :
DC : Allen Walker - William Blake
Innocence : /
Petite photo :
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2018
Localisation : Quartier Général
Emploi/loisirs : Commandant des Corbeaux
Humeur : Amusé
Voir le profil de l'utilisateur




James Nightray
Chef des Crows
Mar 17 Avr - 14:47

PV. Reece Schuyler

MINUIT, L'HEURE DU CRIME.

Si tu perds espoir, il ne te restera que le désespoir. C'est pour cela que je veux le raviver... Cet espoir.


La vie au QG était vraiment sans repos, j’avais énormément de travail et peu de temps libre. Certaines fois, j’arrivais à m’échapper, mais on me rattrapait assez souvent. Les missions ne me dérangeaient pas, c’était même le côté le plus intéressant de mon rôle. Seulement, entendre des rapports sans fin et faire de la paperasse étaient vraiment un cauchemar pour moi. Je ne savais pas comment les autres arrivaient à réaliser ses actions sans broncher. Enfin, dès que je le pouvais, j’essayais de m’échapper pour aller à l’église. Détrompez-vous, je ne suis pas un fervent croyant, c’est tout le contraire. Si quelque chose devait m’intéresser, je dirais qu’il s’agissait du prêtre. Lors de l’une de mes nombreuses missions, j’étais entré dans cet endroit que je ne fréquentais pas réellement. Cependant, après cette rencontre, je ne l’ai plus jamais quitté. En effet, je ne serais l’expliquer, mais être à ses côtés est reposant.

J’étais de nombreuses fois passé pour faire flancher le très croyant religieux, mais pour l’instant, je n’avais que réussit à avoir une chambre. C’était un passe-temps plutôt intéressant, les réactions de l’homme piquaient de plus en plus mon intérêt. Il est vrai, que j’avais pris un plaisir coupable à le taquiner. Enfin, j’étais encore loin d’avoir sa confiance. Du moins, son air impassible était tellement intéressant, surtout quand j’arrivais à le rendre un peu plus confus. Ce genre d’homme ne devait pas être habitué aux choses sortant de l’ordinaire, c’est ce qui le rendait encore plus intéressant.

Comme à mon habitude, je me dirigeais vers l’église après ma mission. Celle-ci avait été plus qu’éprouvant, en effet, on avait été une aide pour les exorcistes dans la récupération d’une innocence. Entre les Akumas de différents niveaux, on avait eu beaucoup de travail et surtout beaucoup de morts. Je soupirais en marchant, j’étais assez fatigué, je comptais profiter de ma chambre pour me reposer. J’avais depuis un petit moment, cette habitude de me rendre dans cet endroit après les missions. Pourquoi ? En réalité, je vous dirais pour embêter mon petit prêtre chéri.Il faisait remonter en moi des sentiments que je ne connaissais pas, les seuls que j'avais éprouvés dans ma vie étaient l'amour pour ma mère et la haine pour mon père. Seulement, c’est aussi très relaxant d’être avec lui. Aucune responsabilité, aucune demande, aucun bruit, le rêve. Je pouvais également certaines fois abandonnées mon masque habituel de joie, face à lui. Il n’était pas la personne la plus émotive, je n’avais pas à faire semblant d’être joyeux ou encore gentil. À cette pensée, un sourire se formait sur mon visage. Je m’approchais de ma destination, avant de pousser la porte de l’église. Il était assez tard, donc je me doutais qu’il avait déjà tout éteint. Mais j’entrais en déclarant avec mon faux sourire habituel.

« Je suis ici pour me confesser mon père ! »

Je m’arrêtais d’un coup, j’avais devant moi une vue très intéressante. Son accoutrement lui donnait un style assez sexy, je ne pouvais pas retenir un sourire très intéressé. Je m’approchais de lui, avant de reprendre doucement mon masque habituel cachant mon intérêt tout particulier.

« Alors ? Je vous ai manqué ? »


©️️ Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Oswald Baskerville - Pandora Hearts
DC : Chrome Heaven
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Mar 17 Avr - 17:42
Les vieilles portes en bois de l'église n'étaient pas réputées pour leur discrétion lorsqu'elles étaient manipulées. Pourtant, James avait toujours su se faire aimer d'elles puisqu'elles ne faisaient jamais un bruit quand il s'en servaient. Ou bien Reece était toujours trop prit dans ses pensées pour les entendre, et ce à chaque fois ? Ce serait là une bien étonnante coïncidence de l'avis du religieux. Toutefois il se tourna vers l'entrée de l'église, tendu par l'exclamation qui résonna bruyamment dans le silence. Il fit face à un James figé dont il devinait la silhouette dans la pénombre plus qu'il ne la voyait.
Son air neutre demeura en place alors qu'il fit rouler ses épaules pour essayer d'alléger la nouvelle tension de son corps. Il laissa l'autre homme s'approcher, peu inquiet de subir la moindre attaque de cette personne en particulier. Un sourire minuscule courba juste le haut de ses lèvres à la question du blond. Il attendit qu'il se soit assez approché avant d'à son tour prendre la parole, mais d'une voix plus basse et douce.

- James. - débuta t-il alors en scrutant son visage - Je suppose que oui, il ne se passe pas grand chose par ici. -

Il l'invita à le suivre vers la partie habitable de l'église d'un geste élégant de la main. En quittant la haute voûte du cœur du lieu religieux, chacun de leur mouvement cessèrent de résonner, apportant un peu plus de paix autour d'eux.

- Tu préfères te laver maintenant ou demain ? - il se tourna de profil pour apercevoir James avant d'ouvrir une porte et de faire signe au Corbeau d'y entrer.

Cette chambre qui depuis un moment maintenant était celle de James n'avait pas changé depuis sa dernière visite. Reece n'y entrait que pour la conserver en l'état et éviter que la poussière ne s'accumule. Détendu en sa présence, le religieux reposa son avant bras droit contre son ventre, en appui sur sa ceinture et son vêtement. Il fixa son ami longuement avant de subtilement incliner sa tête sur le côté.

- Tout va bien ? -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Jack Vessalius de Pandora Heart
Photo d'identité :
DC : Allen Walker - William Blake
Innocence : /
Petite photo :
Messages : 14
Date d'inscription : 11/04/2018
Localisation : Quartier Général
Emploi/loisirs : Commandant des Corbeaux
Humeur : Amusé
Voir le profil de l'utilisateur




James Nightray
Chef des Crows
Dim 22 Avr - 1:37

PV. Reece Schuyler

MINUIT, L'HEURE DU CRIME.

Si tu perds espoir, il ne te restera que le désespoir. C'est pour cela que je veux le raviver... Cet espoir.


Je m’approchais de Reece, mon faux sourire toujours sur mon visage. J’essayais de cacher mon intérêt bien plus spécial pour lui, il était unique. Peu émotif, j’adorais le voir perdre son visage sérieux. Juste à la penser que je pourrais le rendre confus, cela me faisait déjà rire. Une fois ma personne devant lui, il se mettait finalement à parler.

« James.  Je suppose que oui, il ne se passe pas grand chose par ici. »

Je retenais un rire, il n’était pas très bavard. Seulement, je pouvais voir l’effort qu’il faisait avec moi. Cela m’amusait, mais j’appréciais également ce geste. Je ne savais pas comment le dire, mais cela donnait l’impression que j'étais spécial. Avant que je puisse répondre, il m’invitait à le suivre. Je souriais légèrement en le suivant, il avait sans doute l’habitude que je vienne lui rendre visite. Cela me rendait un peu heureux, il était vraiment intéressant. Silencieusement, je le suivais vers la partie habitable de l’église.

«  Tu préfères te laver maintenant ou demain ? »

J’étais d’abord surpris, avant de sourire à nouveau à sa question. Il commençait à prendre l’habitude de ma présence, c’était très amusant. J’entrais ensuite dans la pièce qui me servait maintenant de chambre. J’avais mis assez longtemps avant de réussir à me faire un minimum accepté par le religieux. À vrai dire, j’étais assez content de moi. J’avais réussi à avoir une chambre, c’est vrai que j’étais encore loin de la grande confiance. Seulement, je commençais à faire un peu tomber son masque de grand sans cœur. Je ne pouvais pas retenir un léger rire, avant de reposer mon regard sur lui. Il était vraiment attirant dans cette tenue, je prenais une grande respiration. Je devais y aller doucement, sinon j’allais le faire fuir.

« Tout va bien ? »

Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire, il changeait de plus en plus face à moi. Je trouvais cela réellement amusant, mais son manque de méfiance à mon égard était vraiment mignon. Je reprenais doucement mon masque de fausse gentillesse avant de finalement prendre la parole.

« Je vais aller me laver plus tard, je suis un peu fatigué avec ma mission. Enfin voir votre visage me redonne des forces. »

Je gardais mon regard sur le prêtre, mon sourire hypocrite au visage. Je cachais mon intérêt, j’avais envie de rire en imaginant sa réaction à mes mots. J’étais certain que cela allait être très intéressant, je n’en doutais pas. Je ne pouvais pas retenir ma joie d'être ici, j'en oubliais ma fatigue. Finalement, je regardais autour de moi avant de finalement m’approcher du lit pour m’y asseoir.

« Et vous ? Comment se passent vos journées à l’église ? Aucun de vos fidèles ne vous a fait des avances hein ? »

Je laissais transparaître une certaine inquiétude, avant de le regarder surprit par moi-même. Je me raclais la gorge, avant de sourire légèrement. Bien sûr, j’étais inquiet, cela serait vraiment fâcheux si quelqu’un me piquait mon jouet. Je n’aimerais pas que cela arrive, oh non, je n’aimerais pas cela du tout.


©️️ Yamashita sur épicode

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Avatar : Oswald Baskerville - Pandora Hearts
DC : Chrome Heaven
Messages : 11
Date d'inscription : 14/04/2018
Dim 22 Avr - 12:41
Reece avait déjà constaté ça, depuis le temps que le Corbeau se servait de son église comme repère loin de se devoirs. Mais chaque jour un peu plus il le constatait. Cette facilitait qu'avait James à afficher des émotions. Oh bien sur ce n'était pas la seule personne autour de lui capable d'afficher des émotions. Mais c'était la seule personne qui avait retenu son attention pour en afficher autant en si peu de temps. Son visage se métamorphosait de l'une à l'autre, faisant croître la curiosité du prêtre un peu plus chaque jour qu'il venait. C'est pour ça qu'il avait acceptait les tentatives d'approches de l'autre homme, parce qu'il était curieux. Au début ce n'était que ça, et il n'était pas bien sur que les raisons du blond soit plus profondes que les siennes à l'époque. Toutefois, avoir permit au Corbeau de l'approcher lui avait permit de se faire une place aux côtés du religieux, une place que Reece lui avait volontiers offert et qu'il ne cherchait pas à récupérer pour quelqu'un d'autre. Non, James était aussi particulier que dérangeant parfois, mais il supportait le caractère et le silence de Reece, et c'est tout ce qui comptait aux yeux du prêtre.
Ah, et ses phrases aux connotations si peu formelles. Reece heureusement avait finit par les intégrer et avait apprit à minimiser ses réactions. Ça semblait faire trop plaisir à son ami autrement.

- S'il n'y a que ça pour te faire plaisir. - accorda le prêtre, attentif mais conservant facilement un visage neutre.

Il demeurant silencieux après ça jusqu'à ce que James bouge, allant s'asseoir sur le lit alors que Reece lui demeurait debout face à lui, peu embêté par ladite position puisqu'il passait littéralement sa journée debout. Il ne retint pas vraiment sa réaction lorsque son ami continua la conversation, rassuré par le fait qu'il n'ai pas à le faire lui même. Peu bavard, il trouvait souvent difficile d'engager une conversation ou d'en continuait une, ne sachant pas vraiment vers où l'orienter, ou tout simplement car il avait l'habitude de taire sa voix.
Il cligna des yeux, surpris par l'inquiétude manifeste de James. Le blond savait pourtant depuis le temps que les avances dont il parlait étaient aussi récurrentes qu'habituelles. Inclinant légèrement sa tête en signe de curiosité, il fixa longuement le Corbeau, une expression oscillant entre observatrice et curieuse s'inscrivant sur son visage.

- Comme d'habitude. J'y ai droit au moins une fois par semaine. - commenta de manière peu concerné Reece, comme si depuis le temps il s'y était habitué au point de ne plus réellement s'en soucier - Mais la journée fut sans événements particuliers. -

Ou l'art et la manière de répondre court clair et concis, fermant ainsi la discussion. Reece ne grimaça pas mais intérieurement ce n'était pas vraiment joyeux. Il ne savait pas quoi dire de plus, et il ne savait pas comment relancer la conversation. Quelle question poser ? Il avait tendance à être maladroit dans ses formulations ou dans les sujets choisis, car il n'avait pas la même vision des choses que les autres.

- Veux-tu me parler de quelque chose en particulier ? Je ne saurais pas quoi te dire de plus pour ma part. - avoua sans honte le prêtre, inclinant toutefois brièvement la tête en signe d'excuse pour le peu de conversation qu'il offrait.

_________________
Parle en #B7818E.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D Gray Man, l'éveil de l'innocence :: Le monde est tellement grand qu'il garde des secrets inavouables.. :: Europe :: Angleterre :: Oxford :: L'Église du Lys Blanc-
Sauter vers: